Nous avons appris récemment qu’il y a du mouvement et de la restructuration en cours, chez Aquafadas.

Le groupe Rakuten avait déjà racheté 100% d’Aquafadas en 2012, mais les montpelliérains restaient une entité autonome, co-dirigée par ses 2 fondateurs Matthieu Kopp et Claudia Zimmer.

Nous faisons partie des utilisateurs convaincus par leur solution authoring, et le plug-in InDesign est parmi les outils les plus intéressants du marché. Mais le digital publishing n’est pas un domaine à la rentabilité facile… d’autant que les éditeurs restent frileux pour leurs projets numériques, et que les agences ont du mal à trouver la bonne approche marketing pour vendre des applications à leurs clients.

Aquafadas n’échappe pas aux difficultés de ce marché, et a présenté un résultat déficitaire en 2015, et certainement en 2016 aussi. Leur stratégie marketing a donc été ré-orientée vers la distribution numérique de contenu, la création de kiosques cross-platform avec contenu enrichi, particulièrement pour des applications B2B. Et on apprend donc que Rakuten reprend la main, et intègre Aquafadas au centre de son offre d’outils de publication numérique.

L’envergure de Rakuten, l’importance de leur surface-buisness peut amener à Aquafadas de nouveaux marchés, et peut certainement booster leurs perspectives de développement. Ces mouvements elctro-tectoniques entrainent aussi le départ des deux fondateurs et développeurs d’Aquafadas, Matthieu Kopp et Claudia Zimmer (qui restent présents pendant une phase de transition).

Le nouveau CEO est donc Koichiro Takahara, responsable du département Contenus et Communication digital chez Rakuten.

Thomas Ribreau, précédemment COO, devient le nouveau directeur technique CTO, et Florian Lemoine devient directeur informatique CIO.

On peut souhaiter en tout cas que cette intégration ne soit pas une désintégration… Et que les outils authoring ne soient pas abandonnés. Peut-être qu’au contraire, cela permettra de faire avancer certains points? Je pense notamment aux demandes-utilisateurs que nous avons régulièrement fait remonter : fonctions e-commerce (pannier d’achat, wish-list, paiement en ligne), local storage, intégration de balises beacon, de vidéo VR, modernisation de l’interface, exportations html…

Aquafadas est un outil passionnant, inventé par une équipe de “fadas” pionniers du digital, et qui nous permet de créer des applications au contenu interactif poussé directement dans InDesign, sans être codeur. Espérons pour eux comme pour nous les utilisateurs que cette restructuration soit le début d’un nouveau chapitre, de nouveaux outils digital publishing.

Et une pensée pour le Papa et la Maman, Mathieu Kopp et Claudia Zimmer, à qui nous souhaitons sincèrement le meilleur pour la suite de leurs aventures.

Vincent Suzat

Vincent Suzat

Conseil en développement de projets print & Digital. Formateur Digital et print chez Ziggourat Formation, Esten Sup'Edition, Ecole des Gobelins. Rédacteur et co-fondateur d'ElectricNews.

2 Comments

  • mx2k dit :

    Bonjour Vincent, comme toi j’espère que cette restructuration ne va pas tout chambouler, et que les petits clients ne vont pas être mis sur le côté de la route, comme a pu le faire Adobe. Je suis client d’Aquafadas depuis quelques années et il est vrai qu’on les sent un peu dépassés par les évènements, malgré toute leur bonne volonté :-(Aquafadas est un superbe outil qui n’a pas vraiment eu d’évolutions ces dernières années, mais qui ne demande qu’à être amélioré. Et il va falloir qu’il le soit, car la concurrence, elle, avance vite ;-)A bientôtValentin Guinberteau

    • Vincent Suzat Vincent Suzat dit :

      Hello Valentin. Sincèrement je ne pense pas qu’on soit lâché en plein vol comme on a pu l’être avec Adobe DPS. J’ai discuté avec les équipes Aquafadas sur le Salon CreativeCrossMedia, et ils m’ont affirmé que ce n’est pas du tout dans les intentions de Rakuten de remettre en cause le plugin.

      Mais bon… je me méfie toujours, surtout que ce n’est pas cet outil qui ramène des sous chez Aquafadas…. 
      A nous aussi utilisateurs de manifester notre demande d’infos concernant la pérennité de cet outil.

Leave a Reply

Pin It on Pinterest