Adobe a communiqué hier la mort annoncée de Muse, laissant encore une fois (cf Adobe DPS) ses utilisateurs au bord de la route.

http://m.info.adobesystems.com/nl/jsp/m.jsp?c=%40Vdc4iZi%2Bos66aEDYuzHOyhIMxXFrq209qHC3OjoxmSQ%3D

Je reste perplexe devant cette annonce… Muse étant un des outils les plus intéressants et prometteurs de la suite Adobe. La création et réalisation de sites Web sans coder, de manière presque aussi souple que de réaliser une mise en page, est une évidence de l’évolution technique des métiers du Digital. Comme le wysiwyg du début de la PAO, et l’arrivée des logiciels de création graphique et de mise en page.


C’est aussi une vraie question de fond relative au périmètre des métiers. Qui est capable ou pas de créer des sites Web? L’idée est que ce ne doit plus être l’apanage de codeurs, ni de sectes geeks (dont le lobbying actif a certainement dû peser sur cette décision…).

Alors pourquoi renoncer? pourquoi enterrer cet outil prometteur et précurseur de création Web moderne? Ce serait un contre-sens historique, et stratégique.
A moins que quelque chose d’autre soit dans leurs tuyaux?
En tant qu’utilisateur historique d’Adobe, je ne peux que le souhaiter…
Sinon, je crains que la disparition de Muse ne soit qu’un des premiers morceaux de la suite Adobe à partir en lambeaux… Et je fais partie de tous les utilisateurs qui vont se retrouver menacés professionnellement par une telle décision.
Alors, à suivre? ou pas.