L’achat programmatique et le RTB – real-time bidding – ne cessent d’agiter l’achat média digital.

Ce principe permet à des éditeurs digitaux (en attendant les TV et radio) de proposer leur inventaire sur des places de marché. Les annonceurs et agences média peuvent alors acheter de l’espace à tout moment et sans intermédiaire, que cela soit de façon manuelle ou « programmatique ». Adexchange, trading desk, DSP, SSP, data provider, Dynamic Creative Optimization… l’univers RTB apporte une terminologie nouvelle, déjà maitrisée par les agences média, pas toujours par les annonceurs, et plus rarement par les créatifs !

Pourtant, l’achat programmatique dynamise les créations en leur permettant de s’adapter à des données diverses : les fameuses Big et Small Datas. Grâce à la Dynamic Creative Optimization (DCO), de simples bannières se retrouvent personnalisées des milliers de fois en fonction de données externes (météo, flux de la grippe, programme TV…) ou de qui est la cible, ce qu’elle est en train de faire, ou des sites qu’elle a fréquentés.

L’univers programmatique offrent une large palettes d’outils pour imaginer des campagnes jamais vues, que ce soit pour leur créativité, leur efficacité ou leur infaisabilité technique jusqu’alors. Découvrons ensemble quelques cas innovants, en compagnie d’une agence et d’un annonceur.

Valéry Girou

Valéry Girou

D.A. / DIGITAL / WEB / PRINT / Co-fondateur du site ELECTRICNEWS.fr / Consultant & Formateur Digital / Web / Print

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Pin It on Pinterest