Alors disons le tout de suite, nous avons tous été bluffés par les possibilités offertes par Aquafadas, et sommes des utilisateurs acharnés du plugin. Et pourtant combien de fois n’avons nous pas pesté devant certains bugs récurrents, devant des intitulés de fonctions dont la logique semble appartenir à une race extra-terrestre du genre ‘changer l’indice de contenu’ pour ‘passer à l’image’, etc.

Voici donc quelques réflexions, propositions, retours d’expériences que nous souhaitions partager avec vous, avec le fol espoir d’un monde meilleur, où l’amour, la palette inDesign Interactivity et le zave se tiendraient par le viewer et chemineraient ensemble vers des exports HTML5 joyeux, avec des oiseaux qui se drag&dropent le long de bloc multicolors… Prêts ? Alors commençons !

Fonctionnalités

L’un des reproches que nous entendons fréquemment lors de nos formations, suivis de projets et autres interventions dans le joyeux monde de la prod, est celui du morcellement des fonctionnalités du plugin : tel enrichissement fonctionne pour un jeu, mais pas dans le reste du plugin, tel autre peut agir sur ce bloc mais pas sur celui là, comme l’accès au gyroscope lié à l’enrichissement labyrinthe uniquement, etc… On ne se retrouve donc pas avec une série d’outils / fonctionnalités utilisables globalement mais avec des éléments morcelés, autonomes les uns des autres dans certains cas, obligeant à empiler les enrichissements juste pour avoir accès à une fonction… Voici donc quelques points qui nous titilleraient le zavem si jamais on en apercevait le bout du nez :

  • Action “Image précédente ” et “Image suivante” dans un diaporama : on la réclame depuis des mois, ça doit ne demander que quelques lignes de code et non, toujours rien…
    ‘Boucler’ un sous-document automatiquement (comme dans Origami Design). Exemple : une fois arrivé au bout d’un long sous doc, je retrouve automatiquement le debut du doc et ce ad-lib(ido)
  • Déplacement libre dans un sous-document (et pas uniquement horizontal OU vertical)
  • Temporiser la vitesse de déplacement vers une ancre cible
  • Utilisation du gyroscope pour se déplacer dans un sous-document en orientant l’ipad
  • Remplacement du double-tap pour agrandir une image (non naturel) par un pinch to zoom ou simple tap au choix
  • Possibilité de timer TOUS les enrichissements (délai avant déclenchement)
  • Pouvoir déclencher des actions à des moments T d’une vidéo, d’un son, d’une suite d’images, d’une trajectoire… Ce qui nous permettrait d’aller beaucoup plus loin dans la scénarisation des projets.
  • Inverser le sens de lecture d’une trajectoire
  • Gestion de toutes les fonctions des Devices (appareil photo, caméra, accéléromètre, etc… qu’on voudrait partout et pas juste pour quelques fonctions cachées et limitées…). Par exemple pourvoir paramétrer les transitions d’un diaporama avec le gyroscope…
  • Pouvoir naviguer librement dans un grand sous-doc, dans toutes les directions, comme avec un Pan&Zoom
  • Pouvoir prélever un élément sur une page et le récupérer (déposer) sur une autre page : par exemple ‘capturer’ un screenshot, un son, une image de la camera… pour les récupérer dans une autre page, sur une action de l’utilisateur ou automatiquement. Une sorte de récupérateur de contenu !
  • Fonctionnalité panier d’achat !

Design et Ergonomie

Ah ça, par la barbe de Moïse et de tous les Prophètes ! “Interface non ergonomique, anti-productive, illogique, descriptions obscures et incompréhensibles, pas de prise en compte de l’utilisateur…” Que de remarques avons-nous du encaisser sans sourciller, retenant en nous l’énergie sauvage et bouillonnante du jeune Jedi !

Et pour cause, il nous semble parfois, dans un égarrement coupable, que le plugin a été écrit PAR des développeurs (Guerriers Siths) POUR des développeurs (Autres guerriers Siths), sans se demander comment rendre telle ou telle fonction ergonomique, c’est à dire utilisable naturellement et logiquement par un HUMAIN (ou même un Jedi). Car oui, ce sont bien des humains qui utilisent cet outil (encore que, avec les solutions XML qui se mettent en place, on se demande si il y aura encore sous peu un maquettiste derrière la machine). Proposer des fonctionnalités si avancées soient elles ne doit pas faire oublier que ces fonctionnalités vont être utilisées par des personnes, graphistes majoritairement pour le coup, et donc être pensées pour elles.

À l’image de Platon, nous serions tentés de lier le Bien, le Beau et le Vrai, posant la question suivante : comment créer une interface claire, utilisable, productive…et esthétique ? Les développeurs négligent trop souvent ces aspects, indispensables évidemment lors de la création d’une interface chaise-clavier. L’utilisateur doit en effet pouvoir se concentrer sur la complexité de son projet, et non sur celle de l’outils ! Alors voilà, on s’est dit que les points suivants seraient un réel plus, et que cela nous permettrait de fumer moins de clopes (pas bien) et de boire moins de whisky (pas bien non plus) en prod :

  • Amélioration de l’interface du plugin : drag&drop pour les images par exemple, description des fonctions très ésotérique parfois… bref une interface centrée sur l’utilisateur et non faite pour des développeurs. beaucoup trop de clics sont nécessaires pour effectuer des actions très répétitives
  • Tagger les blocs indesign en fonction des enrichissement utilisés à l’image de la petite icone ‘animation’ d’Adobe
  • Remplacer le clic to select des enrichissement peut etre par un linkage dynamique à la After effect1
  • Ci-dessus : ‘Clic to select’ d’Aquafadas
  • Ci-dessous : ‘Linkage d’éléments dans After Effect’after
  • Actions à 2 doigts (origami) pour accéder au sommaire, ou pour déplier des zones spéciales de l’écrankatachi
  • Gérer des groupes d’interactions préservant les interactions de chaque élément
  • Monitoring de l’état d’un enrichissement : si un enrichissement attend son lien vers un sous doc par exemple, il serait utile d’accoller au bloc une icône d’erreur permettant d’appeler de la fonction. Au contraire si tout est ok, une icône pourrait l’indiquer.
  • Pouvoir personnaliser beaucoup plus le sommaire généré automatiquement, notamment ces affreux tirets arrondis montrant le nombre de pages

Nos priorités

Pouvoir changer l’ordre des actions dans le panneau, car lorsqu’on a oublié une action dans une suite d’actions (ce qui est inévitable dans le quotidien), on est obligé de TOUT refaire ! Et alors les oreilles des développeurs Aquafadas doivent avoir les oreilles rouge-vif…

Corriger le bug infernal et exaspérant qui fait qu’une saisie dans les champs disparait régulièrement, et systématiquement pour le champ des Ancres. A devenir fou !

Et puis, avec humour : demander à une personne normale d’écrire le nom des éléments de l’interface et des panneaux. On dirait que tout a été traduit depuis du Mandarin en passant par le Polonais… On parle une autre langue, à Montpellier?? sourire…. Je pense par exemple à “Changer l’index de contenu” pour “Changer d’image”, etc…
Supprimer les fonctions aujourd’hui inutiles et encombrantes….

Productivité

  • Pouvoir changer l’ordre des Actions quand on paramètre un bouton ou tout autre élément déclencheur. C’est incroyable qu’on ne puisse pas le faire (alors qu’on peut dans le panneau des Scripts)! Quand on oublie une action, ou tout simplement pour en insérer une, il faut tout supprimer, et tout refaire !!
  • Une action “image suivante” et “image précédente” pour les Actions de pilotage de Diaporamas.
  • Une action “jouer l’animation à l’envers” (pour le pilotage des trajectoires d’animations), qui nous ferait gagner un temps précieux pour la création d’interfaces et de panneaux aller-retour. Là aussi c’est une simple inversion d’ordre de trajectoire…
  • Preview bcp plus rapide du document inDesign sur le mac à l’image du ‘content viewer’ d’Adobe
  • Gestion des psd pour les boutons avec états

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Pin It on Pinterest