Fanny Georges, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, s’intéresse à la façon dont les usagers des nouvelles technologies vivent et produisent leur existence par le numérique.

Identité et existence numériques

“Les technologies numériques ont progressivement pris une place, aujourd’hui quasi incontournable, dans le commerce ordinaire et l’existence des usagers. La perception de soi, de l’Autre, du Monde, de l’existence est médiée en partie par le numérique pour une partie croissante de l’humanité.”

“Le phénomène sociosymbolique de numérisation de l’existence est apparu avec les premières conversations sur ordinateur (ou en France sur Minitel) et s’est généralisé avec marchandisation exponentielle des données personnelles. Second soi, avatar, traces d’usage, expression de soi, identité numérique, forme de visibilité, quel que soit le nom qu’on lui donne, le système de données personnelles enregistré, conservé et exploité par le web des grandes bases de données personnelles privées (/big data) a cette double fonction d’être la trace des actions des usagers et le médium par lequel ils agissent. Le second soi qu’étudiait Sherry Turkle dans les communautés virtuelles confidentielles des années 80 s’est mué en un vaste système de données identitaires de masse. Il est devenu un creuset dans lequel se sont nouées de nouvelles formes de sociabilité et de socialisation, équipées par les technologies numériques. Les technologies numériques accompagnent le développement humain tout au long de la vie et proposent même de dépasser les contingences biologiques de la mort en des formes inédites d’immortalité numérique.”

“La société produit des représentations numériques dont l’influence en retour sur elle-même est incomparable aux médias traditionnels, puisque ces représentations numériques sont constamment construites et actualisées non pas par un petit nombre mais par la société toute entière. En effet, du fait de la médiation sociale et symbolique qu’elles opèrent, les technologies numériques modélisent en retour en partie l’humain par les modèles implicites du soi, de l’Autre, du Monde, de l’existence.”

Valéry Girou

Valéry Girou

D.A. / DIGITAL / WEB / PRINT / Co-fondateur du site ELECTRICNEWS.fr / Consultant & Formateur Digital / Web / Print

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Pin It on Pinterest