Les métiers du digital sont en perpétuelle mutation. D’année en année, des professionnels du web se spécialisent quand d’autres élargissent leurs compétences pour gérer des équipes de spécialistes. Pour celles et ceux qui travaillent dans le digital, cette tendance est à la fois une chance et un risque important. La monotonie est rare, et notre quotidien n’a souvent rien à voir avec celui que nous connaissions un an plus tôt. Mais d’un autre côté, pour évoluer et entretenir son employabilité, les salariés et les freelances du digital doivent se former en permanence.

Les métiers du numérique sont variés : développeur, chef de projet, community manager, SEO, SEA… Mais ils ont un point commun : les recruteurs sont constamment à la recherche de professionnels du web.

L’avènement du Stack JS a créé de nouvelles attentes de la part de recruteurs : Angular2, Node.js… Les personnes formées à ces technologies sont rares et ne devraient pas connaître de difficultés à trouver un poste.

L’importance des compétences transverses et des soft skills

Les spécialistes techniques sont un maillon essentiel du secteur numérique. Mais pour gérer ces professionnels, les entreprises ont besoin de professionnels plus transverses. Aujourd’hui, les spécialistes doivent également posséder des compétences transverses pour réussir.

D.A. / DIGITAL / WEB / PRINT /
Co-fondateur du site ELECTRICNEWS.fr /
Consultant & Formateur Digital / Web / Print